Le Nouvel An ou la Fête du Printemps

Mis à jour : 30 août 2019



Le "Nouvel An chinois", est appelé également dans certains endroits la "Fête du Printemps". Pourquoi existe-t-il deux noms différents pour cette importante fête traditionnelle ? Il s'agit de la modernisation sociale et de l'occidentalisation en Chine.


Le Nouvel An chinois se fête au premier jour du premier mois de l'année de calendrier lunaire.


À mon avis, l'expression "le calendrier lunaire" est traduite incorrectement du nom "农历" en chinois. Le sens en chinois est "le calendrier se sert à l'agriculture". Le "农历" est un calendrier qui fait référence au soleil, à la lune et à la rotation de la terre.


Selon le "农历", on l'appelle ci-dessous le "calendrier lunaire chinois", il y a sept ans spéciaux dans tous les dix-neuf ans. En chinois, on appelle les ans spéciaux comme "闰年", c'est-à-dire un an avec treize mois.


Et, le calendrier lunaire, "月亮历" en chinois, est utilisé dans les pays musulmans et parmi les minorités ethniques musulmans en Chine. En chinois, on l'appelle aussi "回历". Selon le dernier, on compte 355 jours par an.


Comme raconté dans la légende, le calendrier lunaire chinois a pris naissance sous la dynastie de Xia et, qu'il est devenu le calendrier officiel de la dynastie de Han. Il est utilisé officiellement depuis plus de deux mille ans en Chine.


Dans l'ancienne Chine, le "元旦" (autrement-dire le Nouvel An) et la fête du printemps sont deux fêtes différentes. Comme la Chine a toujours été un pays agricole, à cette époque, les deux fêtes les plus importantes de l'année étaient "冬至" (le solstice d'hiver) et le "立春" (l'arrivée du printemps). Le "冬至" est le début des vacances pour la plupart des gens, notamment les agriculteurs. Et le "立春" donc le début du printemps est le moment où la plupart des gens recommencent à travailler.



Jusqu'à la fondation de la République de Chine, la société chinoise a commencé à occidentaliser de manière rapide et complète. Les autorités chinoises ont commencé à utiliser le calendrier grégorien et à promouvoir les fêtes occidentales. Dans le même temps, il abolit le calendrier lunaire chinoise et interdit de fêter les fêtes traditionnelles, y compris le Nouvel An chinois. Mais finalement, le décret gouvernemental a été compromis par le folklore formé depuis plus de deux mille ans.


En 1912, les stipulations officielles étaient établies : le 1er janvier du calendrier grégorien est nommé comme "元旦", qui signifie le Nouvel An. Mais le Nouvel An traditionnel chinois a été rebaptisé comme la "Fête du Printemps".


- Tram A, Tram B : Alsace-Lorraine, Victor Hugo

- Bus C3 : Gambetta, Victor Hugo

- Bus C1 : Docteur Mazet, Victor Hugo

  • 15 rue du Dr. Mazet 38000 Grenoble
  • +33 (0) 9 83 99 87 74 ; +33 (0) 7 83 86 61 26
  • contact@elegasia.com